Outils pour utilisateurs

Outils du site


un_francais_sur_quatre_d_extreme_droite_-_mon_œil

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
un_francais_sur_quatre_d_extreme_droite_-_mon_œil [20 Mar 2017 10:58]
Apichat
un_francais_sur_quatre_d_extreme_droite_-_mon_œil [27 May 2019 19:27] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 > //Le texte qui suit a été écrit pour la feuille de choux d'un ami, je me suis dit qu'il pourrait intéresser des personnes sur Seenthis. Ce premier article est un extrait d'un travail plus large de compilation de statistiques électorales,​ de tentatives de visualisation et d'​analyse pour comprendre l'​évolution de l'​extrême droite. Je publierai d'​autres articles, éventuellement sous forme de zoom sur des points précis.// > //Le texte qui suit a été écrit pour la feuille de choux d'un ami, je me suis dit qu'il pourrait intéresser des personnes sur Seenthis. Ce premier article est un extrait d'un travail plus large de compilation de statistiques électorales,​ de tentatives de visualisation et d'​analyse pour comprendre l'​évolution de l'​extrême droite. Je publierai d'​autres articles, éventuellement sous forme de zoom sur des points précis.//
 +Publication initiale : https://​seenthis.net/​messages/​360906
  
 ====== « Un français sur quatre d'​extrême droite » ? Mon œil ! ====== ====== « Un français sur quatre d'​extrême droite » ? Mon œil ! ======
Ligne 10: Ligne 11:
 Nuance de taille puisqu’aux élections européennes la norme est à 60 % d’abstention et 50 % aux régionales. Là où les experts les plus raffinés voient « un français sur quatre » voter pour l’extrême droite, il n’y aurait en fait «qu’un » inscrit sur 10. Pire, « oublier» l’abstention revient souvent à mépriser les abstentionnistes,​ à réduire leur action à un caprice non politisé ou à croire qu’ils vot(erai)ent comme les votants – alors que précisément ils ont agi différemment et qu’il s’agirait de comprendre pourquoi. ​ Nuance de taille puisqu’aux élections européennes la norme est à 60 % d’abstention et 50 % aux régionales. Là où les experts les plus raffinés voient « un français sur quatre » voter pour l’extrême droite, il n’y aurait en fait «qu’un » inscrit sur 10. Pire, « oublier» l’abstention revient souvent à mépriser les abstentionnistes,​ à réduire leur action à un caprice non politisé ou à croire qu’ils vot(erai)ent comme les votants – alors que précisément ils ont agi différemment et qu’il s’agirait de comprendre pourquoi. ​
  
-À ces abstentionnistes s'​ajoutent aussi les français non-inscrits : selon les élections et les périodes, ils sont entre 9% et 13% des personnes en âge de voter vivant en France. S'ils ne sont pas inscrits il y a au moins deux grandes raisons : soit parce qu'ils sont exclus du vote car ils n'ont pas la nationalité française, soit parce qu'ils n'ont pas fait les démarches nécessaires((aujourd'​hui la première inscription est automatique lorsque l'on passe la "​Journée défense et citoyenneté"​ ex JAPD)).+À ces abstentionnistes s'​ajoutent aussi les français non-inscrits : selon les élections et les périodes, ils sont entre 9% et 13% des personnes en âge de voter vivant en France ​- c'est à dire autant que d'​électeurs d'​extrême droite. S'ils ne sont pas inscrits il y a au moins deux grandes raisons : soit parce qu'ils sont exclus du vote car ils n'ont pas la nationalité française, soit parce qu'ils n'ont pas fait les démarches nécessaires((aujourd'​hui la première inscription est automatique lorsque l'on passe la "​Journée défense et citoyenneté"​ ex JAPD)).
  
 Quant à l’analyse en nombre de voix, elle masque l’accroissement de la population. Aux élections présidentielles,​ on est ainsi passé de 36,4 millions d’inscrits en 1981 à 41,2 en 2002 et 46 millions en 2012. Quant à l’analyse en nombre de voix, elle masque l’accroissement de la population. Aux élections présidentielles,​ on est ainsi passé de 36,4 millions d’inscrits en 1981 à 41,2 en 2002 et 46 millions en 2012.
Ligne 39: Ligne 40:
 Ces différences permettraient d’expliquer partiellement le récent succès de l’extrême droite aux départementales((Mais aux départementales seul 93 % du corps électoral était appelé à voter puisque Paris, Lyon, la Guyane et la Martinique n'​étaient pas concernés. Le score fictif de l'​extrême droite au niveau national devait donc être d'​environ 11,5 %.)) et aux régionales (12 % et 13% des inscrits contre 6 % et 8 % habituellement),​ puisqu'​aux départementales le nombre de scrutins est passé de 4000 à 2000((L'​extrême droite n'en a remporté qu'une trentaine)) et le nombre de régions est passé de 27 à 18. Pour les régionales,​ le score élevé de l'​extrême droite peut aussi s'​expliquer par les attentats islamistes survenus moins d'un mois avant. Aussi il est important de noter que ces observations ne valent pas prédiction,​ en particulier pour l'​élection présidentielle à venir. Ces différences permettraient d’expliquer partiellement le récent succès de l’extrême droite aux départementales((Mais aux départementales seul 93 % du corps électoral était appelé à voter puisque Paris, Lyon, la Guyane et la Martinique n'​étaient pas concernés. Le score fictif de l'​extrême droite au niveau national devait donc être d'​environ 11,5 %.)) et aux régionales (12 % et 13% des inscrits contre 6 % et 8 % habituellement),​ puisqu'​aux départementales le nombre de scrutins est passé de 4000 à 2000((L'​extrême droite n'en a remporté qu'une trentaine)) et le nombre de régions est passé de 27 à 18. Pour les régionales,​ le score élevé de l'​extrême droite peut aussi s'​expliquer par les attentats islamistes survenus moins d'un mois avant. Aussi il est important de noter que ces observations ne valent pas prédiction,​ en particulier pour l'​élection présidentielle à venir.
  
-On le voit, les types d'​élections ne sont pas neutres politiquement car ils ne structurent pas de la même manière les relations sociales. L'​élection présidentielle française est sûrement la pire car la plus favorables à une oligarchie médiatisée,​ {{ :​sen2.png?​400|}} ​dont l'​extrême droite fait partie, ​sa suppression serait donc bienvenue. Pour autant, aucun type d'​élection ne fait disparaître les problèmes intrinsèques au fétichisme parlementaire. ​Quel que soit le type d'​élection,​ un gouvernement,​ national ou municipal, républicain ou pas, sera toujours un outil d'​oppression.+On le voit, les types d'​élections ne sont pas neutres politiquement car ils ne structurent pas de la même manière les relations sociales. L'​élection présidentielle française est sûrement la pire car la plus favorables à une oligarchie médiatisée,  dont l'​extrême droite fait partie, {{ :​sen2.png?​400|}} sa suppression serait donc bienvenue. Pour autant, aucun type d'​élection ne fait disparaître les problèmes intrinsèques au fétichisme parlementaire. ​Quelque ​soit le type d'​élection,​ un gouvernement,​ national ou municipal, républicain ou pas, sera toujours un outil d'​oppression. ​ 
  
 Enfin, quand bien même il est important de distinguer l'​extrême droite des autres mouvements politiques autoritaires,​ on ne peut pas oublier leurs points communs, par exemple leur participation et leur soutien (révolu ?) au (néo)colonialisme. Enfin, quand bien même il est important de distinguer l'​extrême droite des autres mouvements politiques autoritaires,​ on ne peut pas oublier leurs points communs, par exemple leur participation et leur soutien (révolu ?) au (néo)colonialisme.
Ligne 52: Ligne 54:
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2381472|Pyramide des âges 2017]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2381472|Pyramide des âges 2017]]
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2418106|évolution pyramide des âges 1901-2017 - France Métropolitaine]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2418106|évolution pyramide des âges 1901-2017 - France Métropolitaine]]
-  * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2418106?​champ=fe&​lang=fr&​annee=2017|évolution pyramide des âges 1901-2017 - France]]+  * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2418106?​champ=fe&​lang=fr&​annee=2017|évolution pyramide des âges 1991-2017 - France]]
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2028660?​geo=FE-1&​sommaire=2130777|NAT1 - Population par sexe, âge et nationalité en 2006]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2028660?​geo=FE-1&​sommaire=2130777|NAT1 - Population par sexe, âge et nationalité en 2006]]
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2043892?​geo=FE-1&​sommaire=2131580|NAT1 - Population par sexe, âge et nationalité en 2007 ; France]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​2043892?​geo=FE-1&​sommaire=2131580|NAT1 - Population par sexe, âge et nationalité en 2007 ; France]]
Ligne 70: Ligne 72:
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​1379731|En 2014, 85 % des jeunes Français de 18 à 24 ans étaient inscrits sur les listes électorales]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​1379731|En 2014, 85 % des jeunes Français de 18 à 24 ans étaient inscrits sur les listes électorales]]
   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​1379723|Les listes électorales françaises au 1er mars 2014 : zoom sur les citoyens européens]]   * [[https://​www.insee.fr/​fr/​statistiques/​1379723|Les listes électorales françaises au 1er mars 2014 : zoom sur les citoyens européens]]
 +  * [[https://​www.insee.fr/​fr/​information/​1303493|Gestion du fichier électoral - INSEE]]
un_francais_sur_quatre_d_extreme_droite_-_mon_œil.1490007505.txt.gz · Dernière modification: 27 May 2019 19:26 (modification externe)